Thomas Hellman

Thomas Hellman, né en 1975 d’un père texan et d’une mère française, possède la langue et l’héritage tant de l’Hexagone que des Amériques. Il compte sept albums à son actif, comme auteur-compositeur, ainsi qu’une maîtrise en littérature.

Sa carrière a commencé en 1998 avec un premier album intitulé Something Wrong, très discret et peu connu. Son deuxième album, Stories from Oscar’s Old Café, paru en 2002, est plus rayonnant et est bien reçu par les critiques montréalaises. En 2005, il lance L’appartement, un album qui lui a permis de se faire remarquer en se méritant un coup de cœur de l’Académie Charles-Cros en plus de séduire la critique : Il peut être fier d’avoir accouché d’un des albums de chanson québécoise les plus marquants des dernières années, selon cette citation tirée de VOIR et signée Francis Hébert.

En 2006, Thomas Hellman reçoit une mention coup de cœur du festival d’été de Québec pour sa transposition éclatante de l’univers intimiste d’un auteur-compositeur en pleine émergence sur les planches des grandes scènes, selon le Justin Time Records.

Ce n’est cependant pas la seule reconnaissance accordée à Thomas Hellman dans les premières années de sa carrière ; il a également été nominé deux fois pour le prix Félix-Leclerc, et a gagné le prix de la résidence au festival de Montauban, en France. Il a été choisi pour le prix Echo de la SOCAN, et a obtenu trois nominations pour le gala de l’ADISQ en 2006, dont celles d’auteur-compositeur de l’année et révélation de l’année.

 

En 2007, Thomas se lance dans la production d’un nouvel album intitulé Departure Song ; une sélection de chansons de ses précédents albums, qu’il a remasterisés en anglais. Le public découvre ensuite Prêts, partez en 2008 et Thomas Hellman chante Roland Giguère en 2012. Ces albums lui taillent réellement une place dans la scène musicale Québécoise et Canadienne. Après une telle expérience d’écoute, on a simplement envie de dire merci à ce créateur qui n’en finit plus de rendre grâce à ceux qui l’ont précédé, selon un extrait tiré de Bible Urbaine écrit par Luba Markovskaia.

Thomas Hellman produit ensuite Rêves américains, son septième et plus récent album. Ce projet musical en deux tomes est un récit de l’histoire américaine. Parus en 2015 et 2018, ces deux albums nous transportent dans la conquête de l’Ouest à la crise des années 1930, par l’entremise des chansons inspirées de blues, folk et gospel de l’époque que Thomas raconte en français et chante en anglais. Chaque petite histoire est en elle-même un rêve américain.

En 2022, Thomas Hellman s’embarque dans une nouvelle épopée ; un voyage dans la mythologie grecque. La naissance de ce projet se doit d’une escapade de camping en famille qui s’est malheureusement passée, en grande partie, sous la pluie. En réalisant que sa fille et ses nièces s’ennuyaient, Thomas décide de les occuper en leur racontant les histoires de l’odyssée grecque. Ces nouvelles interprétations des fables de la Grèce antique donnent naissance à Mythomane, le prochain spectacle de Thomas Hellman.

Mis en scène par le grand musicien et conteur Michel Faubert, ce nouveau spectacle sera inspiré de ses capsules balados, diffusées à l’émission Dessine-moi un dimanche. Thomas y raconte les mythes grecs d’une façon inspirante, amusante et poétique, accompagné d’une guitare, du piano et du banjo.

Conteur, écrivain et conférencier, les spectacles de Thomas Hellman sont reconnus pour leur forme unique, à mi-chemin entre le théâtre, le concert et la littérature orale et lui ont valu une reconnaissance en France et au Canada.

Thomas est également chroniqueur à Radio-Canada à l’émission Plus on est de fous, plus on lit, où il a longtemps tenu la chronique Le livre à lire en ce moment, expliquant comment des classiques éprouvés demeurent d’actualité.

Thomas Hellman nous a rendu visite en 2014 à Sudbury pour partager son livre-disque en hommage à la poésie de Roland Giguère et c’est avec joie que nous l’accueillerons encore une fois mais, maintenant, à la Place des Arts du Grand Sudbury pour la présentation de Mythomane.